Antonio & Gabi - La Passion d'un Amour Impossible Index du Forum
Antonio & Gabi - La Passion d'un Amour Impossible
Retrouvez le couple le plus touchant de Sunset Beach : Antonio et Gabi
 
Antonio & Gabi - La Passion d'un Amour Impossible Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Entre deux scènes... ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Antonio & Gabi - La Passion d'un Amour Impossible Index du Forum -> Créations -> Fanfictions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BehondTheSunset
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 617

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 18:34 (2014)    Sujet du message: Entre deux scènes... Répondre en citant




Entre deux scènes

CHAPITRE 4
(3ème partie)


Le soir venu, je me rendis à la soirée d’anniversaire de Kathleen Noone.

Shawn était venue me chercher. Toute pomponnée, elle m’avait aidé à choisir ma tenue. Sa préférence alla vers une robe que j’avais acheté avec Lisa le mois dernier et que je n’avais pas encore eu l’occasion de porter. Élégante, plutôt courte, pourpre à pois noirs, Lisa m’avait juré qu’elle m’allait à ravir et que si je ne l’achetais pas, je commettrais le plus grand sacrilège du monde du shopping !

Toujours dans la salle de bain, je tentais de me coiffer comme je le pouvais… avec ces cheveux raccourcis que je ne pouvais dompter, trouver une coiffure convenable était devenu un véritable challenge. « Souvenir du passage de mon personnage de méchant en gentil… », songeais-je en me regardant dans le miroir. C’était d’ailleurs moi qui avais eu cette idée ! J’avais lu qu’il n’était pas rare que les victimes de viol aient envie de changer radicalement de look pour commencer une nouvelle vie. J’avais eu envie de la même chose pour Gabi… Mon idée avait été accueillie avec un enthousiasme que je n’avais su mesurer…

- Wahoo ! Priscilla, tu es splendide !
- Merci Shawn
, répondis-je en attrapant mon sac à main pour la rejoindre.

Quand nous arrivâmes à la soirée, bon nombre des acteurs étaient déjà arrivé. Nous allâmes faire une bise à l’invitée d’honneur et lui souhaiter chaleureusement un joyeux anniversaire. Je reconnus également le mari de Kathleen ainsi que ses enfants, qui avaient fait spécialement le déplacement pour son anniversaire. Mais ce n’étaient pas les seuls invités surprises… Peter Barton, qui jouait le rôle d’Eddie Connors, était là ! Il n’était plus dans la série car son personnage avait été tué par le frère jumeau de Ben mais à l’époque il était très proche de Kathleen. Le duo Bette et Eddie nous avaient tous fait beaucoup rire et les scénaristes s’en étaient donné à cœur joie en leur écrivant des scènes amusantes tant leur complicité fonctionnait bien dans la vie civile comme à l’écran.

- Priscilla ?
- Nick !
M’exclamai-je.

Ce n’était pas Nick Kiriazis mais Nick Stabile qui venait de me surprendre. Il avait été l’un de mes premiers partenaires dans la série. Nous étions devenus amis mais cela faisait plusieurs mois que nous ne nous étions pas vu.

- Tu es là aussi, c’est incroyable !
- Je n’aurais raté l’anniversaire de Kath pour rien au monde. Et j’étais sûr de te croiser…
répondit-il en m’adressant un clin d’œil.

Nous discutâmes de nos vies actuelles jusqu’à ce que j’aperçoive Timothey, Sherri et Susan qui arrivaient à leur tour.

Notre troupe passait tellement de temps ensemble que ces deux là avaient fini par tomber amoureux l’un de l’autre… Ils formaient un couple depuis plusieurs mois et semblaient très heureux. Toute l’équipe avait accueilli cette nouvelle avec enthousiasme.

Tim me fit de grands signes quand il reconnut Nick Stabile à mes côtés. Ils étaient très complices également. Je me rappelais ces nombreuses soirées que nous avions passées à rire ensemble.

- C’est chouette de te revoir Pris, conclut mon ami.

Je lui retournai le compliment quand mes yeux s’arrêtèrent au milieu de la foule. Nick Kiriazis était arrivée également. Il était venu accompagné de Skylla. Je croisai son regard… puis tournai la tête.

Soudain, Kathleen interrompit la joyeuse assemblée pour dire quelques mots…

- Salut les amis ! S’exclama-t-elle. Je suis heureuse de vous voir. S’il y a certaines têtes que je n’ai pas vu depuis le siècle dernier, il y en a d’autres que je vois un peu trop, si vous voyez ce que je veux dire… j’ai même tourné avec elles aujourd’hui encore, poursuivit-elle, sur ce ton humoristique que nous lui connaissions tous. Je suis ravie de vous voir tous réunis ici pour mon anniversaire. Je ne vais pas faire ma Bette Katzenkazrahi et vous soulez toute la soirée de paroles, s’esclaffa-t-elle, je préfère que vous vous souliez vous-même avec ce très bon champagne que nous avons ce soir. Merci à tous !

Toute l’équipe applaudit. Kathleen avait beau ne pas faire « sa Bette Katzenkazrahi », elle avait tout de même beaucoup en commun avec son personnage, et en particulier cet humour piquant et ce punch qui la caractérisaient !

Hank et sa femme vinrent me retrouver. Hank m’enlaça.

Je jouais avec lui depuis le début de la série. Après les nombreuses scènes que nous avions partagées, il était devenu presque comme un grand frère pour moi. Il plaisantait beaucoup, détendait l’atmosphère comme personne en me faisant des blagues de toutes sortes pendant le tournage. C’était un vrai clown ! Il arrivait qu’il me prenne dans ses bras pour me réconforter quand je doutais de moi mais il n’y avait rien d’autre à voir qu’une profonde amitié. Il n’y avait jamais eu d’ambigüité entre nous. Et puis, j’appréciais beaucoup sa femme Missy. Elle était adorable et savait bien qu’elle n’avait rien à craindre de moi. A mon arrivée, ils avaient tous deux été très accueillant avec moi. Il était encore courant qu’ils m’invitent à dîner chez eux.

- Comment va mon futur mari ? Le taquinai-je.

Hank sourit jusqu’aux oreilles. Il me saisit par la taille et me souleva de terre. Missy rit de son petit jeu. Elle connaissait bien l’enthousiasme débordant de son mari et en particulier lors de nos soirées.

- Futur mari ? Reprit-il. Mais si je ne me trompe pas, je t’ai vu coucher avec mon frère hier, s’esclaffa-t-il.
- Quoi, qu’est-ce que j’entends ? Qui a couché avec qui ? Intervint Kathleen en se frottant les mains.

Nick et Skylla nous rejoignirent également à ce moment-là. Visiblement, elle ne le lâchait pas d’une semelle.

- Kathleen, je te rappelle que tu n’es pas Bette ce soir ! Garde les potins pour la série, la taquina Hank. Je parlais du tournage des épisodes de la semaine.
- Oh oui !! Vous avez été incroyables, les enfants
, s’exclama-t-elle en adressant une tape amicale à Nick et à moi. N’est-ce pas qu’ils ont été incroyable, Skylla ?

Gênée par Kathleen qui mettait les pieds dans le plat, je baissai la tête.

- Vous n’êtes quand même pas jalouse de deux personnages de fiction, très chère ? Reprit-elle en riant.
- Bien sur que non ! Rétorqua la petite amie de Nick.

Kathleen se tourna vers moi et m’adressa un regard interloquée. Elle n’était pas sure que Skylla ait saisit sa boutade… moi non plus, d’ailleurs.

- Alors Kath, tu ne nous as pas dit quel âge tu fêtais aujourd’hui ? Questionna Hank en changeant de sujet.
- Qu’elle est donc cette question, vilain garçon ! Est-ce une question à poser à une dame ?

Scott Riggs, l’un de nos réalisateurs passa devant nous, un plateau rempli de coupes de champagne à la main.

- Tu as vu Kath, je me suis métamorphosé en serveur pour toi ce soir !

Il nous servit une coupe et Kathleen alla rejoindre Peter, Sam et Eddie, visiblement en grande conversation masculine.

- Peter est là ? Interrogea Hank. Ça fait un bail que je n’ai pas vu mon ex-coéquipier, remarqua-t-il.
- Oh ! Allons le saluer, proposa Missy.
- Je ne crois pas que tu ais fait sa connaissance, Skylla ? Demanda Hank. Suis-moi, je vais te le présenter… Il faut absolument que tu connaisses celui qui jouait le flic le plus pourri de la Sunset Beach !

Sans attendre sa réponse, il entraina joyeusement la jeune femme en lui saisissant le bras.

Nick rit devant l’ardeur de Hank. A ma plus grande surprise, il ne les suivit pas et resta avec moi.

- Eh bien, cela ne fait pas de mal de passer une soirée à se détendre un peu, constata-il.

J’acquiesçai en hochant la tête.

- Nick, je n’ai pas eu encore le temps de te remercier…
- Pourquoi ?
- Cette semaine a été plutôt difficile pour moi et notamment la fameuse scène… tu sais…
- Oui, je comprends.
- Tu as su garder ton calme malgré les prises que nous avons du recommencer par ma faute. Tu es tellement serein lorsque l’on tourne. Tu ne peux pas savoir à quel point j’admire ta patience… Je voulais te dire merci pour ça.
- Tu n’as pas à me remercier Priscilla. Nous sommes partenaires et je crois que nous commençons à bien nous connaître. Je connais ta manière de jouer et je sens quand tu perds confiance.


Je baissais les yeux. Bien plus qu’un grand manque de confiance, quelque chose m’avait réellement empêché d’interpréter totalement mon personnage. Au lieu de voir Antonio à ce moment là, je n’avais pas réussi à voir autre chose que Nick… Celui qui avait trouvé les mots pour m’apaiser quand je pensais ne jamais pouvoir tourner cette scène jusqu’au bout et ses yeux dans lesquels je m’étais noyée à en perdre pieds…

- C’est grâce à toi si cela a si bien fonctionné, repris-je.
- Je n’aurais pas pu le faire sans toi. Tous nos amis n’arrêtent pas de nous complimenter. Je n’ai même pas eu l’occasion de te féliciter à mon tour.

Il avança sa coupe de champagne et la fit tinter contre la mienne.

- Tchin’ Priscilla. Je ne sais pas ce que les scénaristes réservent encore à Antonio et Gabi, mais je suis prêt à tourner n’importe quoi avec toi.

Mon cœur se mit à battre fort dans ma poitrine.

- Hey les amis ! Vous passez une bonne soirée ? Lança Eddie Cibrian en débarquant vers nous.
- Oui, c’est une super fête, remarquai-je. Kathleen est aux anges.
- Tu es magnifique ce soir Priscilla, tu lui fais honneur.


Je souris. Eddie était décidément un incorrigible charmeur.

- Au fait, bravo pour votre scène sous les décombres !

Nick et moi échangeâmes un regard complice. Effectivement les compliments ne cessaient de pleuvoir ce soir.

- Tout le monde ne parle que ça ! Je t’avais bien dit que cela se passerait bien Pris !

Nick m’adressa un regard interrogateur.

- Eddie m’a donné quelques conseils, en grande star du X qu’il est… plaisantai-je.
- Je ne plaisante pas. Tu as été captivante… Tu es d’accord Nick ?
- Comment ne pas l’être…
répondit-il en plongeant son regard dans le mien.
- Il faut que j’en touche deux mots aux scénaristes, Gabi et Cole doivent tourner plus de scènes ensemble, reprit Eddie. Je trouve dommage de ne pas exploiter ce lien entre les deux personnages. D’accord ils ne sont pas frère et sœur mais Paula les relie incontestablement.

Skylla nous rejoignit. Elle avait visiblement réussi à échapper à Hank.

- Tu es là mon chéri. Tu n’as pas bougé depuis tout à l’heure, constata-t-elle.
- Priscilla, tu n’as plus rien à boire. Cela te dit de te rapprocher du bar ? Je vais te chercher une coupe de champagne.

Eddie m’offrit son bras en gentleman et nous partîmes en direction du bar. Nick nous regarda nous éloigner. Un air songeur avait pris place sur son visage. Je ne pus le voir plus longtemps car Skylla se pendit à son cou pour l’embrasser.

Je discutais encore avec Eddie quand le grand Aaron Spelling appela la troupe à se réunir autour du gâteau. Notre producteur exclusif avait fait le déplacement spécialement pour l’anniversaire de Kathleen ! Il était rare que nous ayons la chance de le voir à nos soirées.

La soirée suivit son cours. Il commençait à être tard et plusieurs invités quittaient tour à tour la fête. Je bavardais avec Lisa et Susan quand elles décidèrent à leur tour de rentrer.

- Tu restes encore un peu Priscilla ? Me demanda Lisa.
- Non, je crois que je vais rentrer moi aussi… décidai-je.

Eddie prit sa veste et nous rejoignit à ce moment-là.

- Je pars aussi Priscilla, tu veux que je te dépose ? Ton appart est sur ma route…

Lisa écarquilla de grands yeux et m’adressa un sourire qui devait faire le tour de sa tête. Elle me donna un coup de coude et me poussa vers Eddie.

- Heu… Eh bien, pourquoi pas Eddie. Si tu passes vers Elysian Park, je veux bien.

Nous saluâmes les invités restant. J’aperçus Nick et Skylla de l’autre côté de la salle. Ils s’apprêtaient également à partir. Nick m’adressa un signe de tête pour me dire au revoir puis son regard s’arrêta sur Eddie. Il me dévisagea quand il comprit qu’il rentrait avec moi. Mon cœur se serra.

Je montai dans la décapotable d’Eddie et mis ma ceinture. Nous discutâmes de la soirée et de la future séance d’autographes que nous devions donner dans une quinzaine de jours à New York. Je lui indiquai où j’habitais précisément et la voiture s’arrêta en bas de ma résidence quelques minutes après.

- J’ai passé une très bonne soirée, murmura Eddie, d’une voix suave.

Je le regardai. Eddie Cibrian était vraiment un homme séduisant. Son regard ténébreux et ses fossettes qui creusaient ses joues à chaque fois qu’il souriait en auraient fait fondre plus d’une…

Avant d’arriver en Californie, je vivais à New-York et je sortais depuis plusieurs moi avec Tom. Mais après mon arrivée dans la série, les choses s’étaient compliquées… J’avais essayé de revenir aussi souvent que possible à New York mais les heures de tournages se faisaient de plus en plus nombreuses et la distance avait fini par consumer notre relation. Depuis, j’étais surtout concentrée sur mon rôle dans la série et ma nouvelle vie à 100 à l’heure avec la troupe.

Alors quand je réalisai que je me retrouvais en face d’un homme plus que charmant qui semblait m’apprécier, je ne sus comment réagir. Fallait-il que je lui propose de boire un dernier verre chez moi ?

Je regardai par la fenêtre, songeuse. Le visage de Nick me revient soudain. Et puis… ses bras autour de moi, ses lèvres sur ma peau… Je soupirai. J’étais toujours sous les décombres… Aussi coincée que mon personnage, je n’arrivais plus à remonter à la surface.

- Priscilla, tout va bien ?
- Oui…
répondis-je en me retournant vers lui. Excuse-moi Eddie, il est tard. Je ferais mieux de rentrer… Je te remercie de m’avoir ramené.

Visiblement un peu déçu, il se pencha vers moi pour déposer une bise sur ma joue.

- De rien, Pris. Je t’apprécie beaucoup, tu sais. Ça m’aurait ennuyé que tu rentres seule, il est très tard. Passe une bonne nuit.

Je sortis de la voiture et lui fis signe.

- Bonne nuit, Eddie.



[To be continued... Clin d'oeil]

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Juin - 18:34 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
BehondTheSunset
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 617

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 18:36 (2014)    Sujet du message: Entre deux scènes... Répondre en citant

Priscilla vous fait partager son album photos ! Veryhappy




_________________
Revenir en haut
Jessy33
Etape 6 - Tentations


Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 158
Localisation: St André de Cubzac

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 22:07 (2014)    Sujet du message: Entre deux scènes... Répondre en citant

Merci pour cette superbe suite. A quand le premier baiser de Nick et Priscilla... car baiser il y aura  Prie . Géniale l'idée de l'album photo 
_________________
Revenir en haut
BehondTheSunset
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 617

MessagePosté le: Lun 30 Juin - 20:05 (2014)    Sujet du message: Entre deux scènes... Répondre en citant




Entre deux scènes

CHAPITRE 5
(1ère partie)



La semaine suivante, Gail s’occupait de mon maquillage sans oublier de me coller un pansement sur le front, en souvenir de l’éboulement. Je jouais avec Margarita « l’après-décombre ». Une couverture autour de moi, je l’écoutais débiter ses injures à mon personnage. Je n’avais aucun mal à jouer une Gabi terrifiée tant elle y mettait du cœur. « She will pay for what she’s done to my family !! ». J’en tremble encore ! Heureusement, en dehors des plateaux, Margarita était en fait une personne extrêmement chaleureuse.

Les jours défilèrent et les épisodes aussi… L’ambiance était au beau fixe au sein de l’équipe. Le réalisateur était ravi du rythme des acteurs et de l’avancement du tournage. Nous enregistrions aujourd’hui les fiançailles de Gabi et Ricardo.



- J’ai l’impression d’avoir ce pansement sur la tête depuis 3 semaines , plaisantai-je.
- Le porter ce n’est rien, le plus dur c’est de le coller toujours exactement au même endroit , expliqua Gail en bonne professionnelle.

Gary Tomlin, notre réalisateur du jour nous ramena à l’ordre.

- Allez ça suffit les bavardages, je vous rappelle qu’on n’est pas dans un salon de thé mais bel et bien sur un plateau de tournage ! On y retourne. Hank et Priscilla, en scène ! La demande en fiançailles de Ricardo, scène 1 - prise une… Action !

Cette scène était très émouvante. Hank entama un dialogue très solennel en déclarant sa flamme à "Gabi" avant de s’agenouiller devant moi. Je me demandais à ce moment-là ce que pouvait bien ressentir Gabi alors qu’elle avait fait l’amour avec son frère la veille… Voilà bien le genre de chose qui ne risquait pas de m’arriver. Deux hommes superbes qui tomberaient amoureux de moi, je n’imaginais pas avoir le cœur déchiré en deux ! C’est pourtant ce que mon personnage devait éprouver à cet instant.

Hank était agenouillé devant moi et je caressais son visage de ma main. Presque comme frère et sœur en dehors des plateaux, ce geste était pour moi des plus naturels. Soudain, Nick apparut à l’entrée du loft et je croisais son regard, comme l’avait décrit le scénario. En lisant le script, j’avais trouvé cette intervention très cruelle de la part des scénaristes, mais cela allait de paire avec le triangle que formaient Gabi, Antonio et Ricardo… Antonio devait ne pas en croire ses yeux de trouver son frère à genoux devant Gabi, la demandant en mariage. Quelle torture cela devait être pour lui qui n’avait d’autre choix que de masquer ses sentiments… Le regard de Nick à ce moment là était emprunt d’un profond malaise. Bien sur, il jouait un rôle à ce moment là, mais ce regard me rappela étrangement celui que j’avais croisé le week-end dernier lorsqu’il m’avait vu en compagnie d’Eddie en partant de la soirée…

Hank me tendit la petite boîte censée renfermer une bague de fiançailles. Je poussai un cri en l’ouvrant.

- Que se passe-t-il encore ? Hurla le metteur en scène pour qui la journée avait été visiblement longue.

J’explosai de rire quand je réalisais que la boîte renfermait un petit monstre à ressort. Hank l’avait placé là pour me faire une farce. C’était réussit !

- Je suis désolée Gary ! Je viens de manquer de faire une crise cardiaque à cause du comique de la série !

Hank riait à gorge déployé, très vite imité par Nick qui était toujours bon public de toutes les blagues que pouvait me faire Hank. Puis ils furent très vite imités par toute l’équipe lorsqu’ils observèrent le petit monstre horrible qui sortait de la boîte.

Une fois remis de nos émotions et la bague ayant retrouvée sa place initiale, nous pûmes enfin terminer la scène.


* *
*

_________________
Revenir en haut
Jessy33
Etape 6 - Tentations


Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 158
Localisation: St André de Cubzac

MessagePosté le: Lun 30 Juin - 20:34 (2014)    Sujet du message: Entre deux scènes... Répondre en citant

J'adore cette suite Bravo Adeline  Bravo . Pauvre Antonio, il a vraiment dû avoir le coeur en mille morceaux en assistant à cette scène. Sacré Hank, ça devait vraiment être marrant de tourner avec lui. Du coup Priscilla devait toujours être sur le qui-vive et s'attendre toujours à une de ses blagues  Veryhappy
_________________
Revenir en haut
BehondTheSunset
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 617

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 20:43 (2014)    Sujet du message: Entre deux scènes... Répondre en citant




Entre deux scènes

CHAPITRE 5
(2ème partie)



Le lendemain, je retrouvais Lisa dans sa loge. Elle était déjà prête ! Nous étions folles de joie à l’idée de tourner ensemble. Après avoir lu les scripts des prochains épisodes, nous avions pu voir comment allait se dérouler la suite de l’histoire. Francesca qui avait déposé une caméra dans le bureau d’Armando allait visionner ce qu’elle avait filmé… et constater que ce n’était pas du tout la scène qu’elle pensait que la caméra avait enregistré. Choquée par la scène d’amour du prêtre et de la petite amie de son frère, elle déciderait très vite d’utiliser cette bombe atomique comme objet de chantage.

Lisa était encore plus excitée que moi.

- Je suis ravie de tourner avec toi, Priscilla ! Et j’adore jouer les femmes machiavéliques… Tu as lu la scène où Francesca mange du popcorn en regardant la vidéo d’Antonio et Gabi faire l’amour ? C’est génial !
- Bien sur, j’ai lu le script. Pauvre Gabi et Antonio, ils vont en voir de toutes les couleurs avec cette idée de cassette vidéo compromettante…


Mon amie se brossa une dernière fois les cheveux. Je m’assis sur un fauteuil en l’attendant et feuilletai un magazine qui était posé sur la table. Une lettre en tomba. Je me baissais pour la ramasser et lu l’expéditeur : Fox Sports Network…

- Lisa, je suis désolée je suis tombée sur cette lettre malgré moi… La chaîne Fox Sports t’a écrit ? Demandai-je, curieuse.

Lisa se retourna et me regarda, la lettre à la main. Elle leva les yeux au ciel.

- Oh Priscilla, ne m’en veut pas, j’allais t’en parler… La chaîne m’a effectivement écrit récemment. D’ailleurs, je n’ai pas eu le temps de réfléchir à tout ça.
- De quoi parles-tu, Lisa ? Ils t’ont fait une proposition ?
- En quelque sorte oui. Ils me proposent un poste de correspondante pour le sport sur leur chaîne.
- Lisa, mais c’est une super nouvelle ! Pourquoi ne m’en as-tu pas parlé ?


Sa mine se décomposa.

- C’est génial, en effet. J’ai été très surprise que la chaîne pense à moi. Mais lorsque je les ai contacté, ils m’ont mis la pression et voulaient que je sois libre de suite. Je suis sous contrat avec la série, tu le sais Priscilla. J’aime beaucoup mon rôle de Francesca Vargas, je m’y suis beaucoup investie, alors je ne sais pas vraiment quoi faire.

Je hochais la tête. Je comprenais mieux en effet. Moi non plus, je n’avais aucune envie de voir mon amie quitter la série !

On frappa à la porte. Tina Keller, l’assistante du réalisateur passa la tête dans l’embrasure de la porte.

- Vous êtes prêtes toutes les deux ? On commence à tourner dans 5 minutes !

Nous lui fîmes signe que nous arrivions et elle referma la porte. Je m’approchai de mon amie.

- Écoute, Lisa, peu importe s’ils te mettent la pression. C’est à toi de prendre le temps de décider. Si tu as besoin d’en parler, tu sais que tu peux compter sur moi.

Elle m’adressa un sourire. Visiblement reconnaissante et sans doute soulagée d’en avoir parlé à quelqu’un.

- Allez Lisa, lançai-je d’une voix dynamique. Demain est un autre jour ! Aujourd’hui, tu es Francesca Vargas, tu es l’une des femmes les plus sexy de la série et tu vas aller manger du popcorn sur ton lit en regardant Gabi et Antonio faire l’amour sous les décombres !

Lisa retrouva instantanément le sourire.

- Oui. Et après ça, je vais t’en mettre plein les dents en te faisant chanter contre la somme de 200 000 $ ! S’exclama-t-elle, ragaillardit. Merci Priscilla, tu es géniale, ajouta-t-elle ensuite alors que nous rejoignîmes l’équipe sur le plateau.


[Voir de 1:20 à 3:20 et de 6:40 à 7:33]




Fin du tournage et de la journée.

L’assistante de production vint nous trouver dans les coulisses.

- Je vous rappelle que la séance d’autographe à New York à lieu lundi prochain. Le vol est à 8h40. On se retrouve à l’aéroport comme convenu, ne soyez pas en retard, l’avion ne vous attendra pas.

J’avais parfois le sentiment d’être en colonie de vacances ! Depuis mon arrivée dans la série, toute ma vie était programmée comme sur du papier à musique. Les assistantes, les maquilleuses et habilleuses faisaient tout pour moi. C’était vraiment très agréable d’être encadré à ce point par l’équipe.

Nous avions en effet reçu la semaine dernière, un courrier de la part de la production qui nous informait que toute l’équipe des acteurs était conviée au Four Seasons à New York près de Central Park, la semaine prochaine. La séance d’autographe avait lieu l’après-midi et nous avions prévu de passer la soirée tous ensemble à New York avant de repartir le lendemain.

Nous ne devrions pas manquer de sensations fortes durant notre séjour !



* *
*

_________________
Revenir en haut
Jessy33
Etape 6 - Tentations


Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 158
Localisation: St André de Cubzac

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 21:11 (2014)    Sujet du message: Entre deux scènes... Répondre en citant

En tout cas l'ambiance sur les tournages a l'air vraiment cool. Ils devaient vraiment passer des bons moments ensemble, pendant et entre les tournages. J'ai bien aimé la comparaison avec la colonie de vacances  Happy
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:40 (2016)    Sujet du message: Entre deux scènes...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Antonio & Gabi - La Passion d'un Amour Impossible Index du Forum -> Créations -> Fanfictions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com